Louis Vuitton men’s spring/summer 2019 campaign

Pas de commentaire

Virgil Abloh, aux commandes de la collection Homme printemps/été 2019, nous délivre une campagne peu commune pour une grande maison de luxe telle que Louis Vuitton.  Il faut tout d’abord savoir que Virgil Abloh a choisi de diviser la campagne Homme Printemps-Été 2019 en trois parties distinctes. Le premier chapitre de la campagne, photographiée par Inez & Vinoodh, s’intitule INFANCY, CHILDHOOD AND ADOLESCENCE (en français : PETITE ENFANCE, ENFANCE ET ADOLESCENCE). 

Cet article est le premier volet d’une série de trois. Chaque article présentera un chapitre de la campagne. 

Le lancement de la campagne a été annoncé le 21 janvier 2019 à travers le compte Instagram de Virgil Abloh et celui de la marque Louis Vuitton. Cette campagne se présente sous format vidéo et comporte également une série de photographies. Le descriptif de la campagne est également disponible sur le site de la marque. La vidéo, en format court, a été diffusée à travers les différents réseaux sociaux de la marque, ainsi que sur son site internet. Elle a pour double rôle le lancement de la campagne et le premier chapitre de celle-ci : le développement de l’enfant.

Cette campagne permet de mettre en avant les différentes pièces de la première collection de Virgil Abloh. Il véhicule différentes valeurs qui lui sont chères, à savoir la diversité et l’intégration. Le rêve et l’avenir sont donc les thèmes principaux de la vidéo car ils occupent une place considérable dans l’enfance. La campagne est illustrée par différents procédés comme l’utilisations de motifs arc-en-ciel et coquelicots propre à l’univers du Magicien d’Oz. Le Directeur Artistique insiste ici une fois de plus sur le thème de la rêverie que l’on retrouve dans le célèbre conte pour enfants, grande source d’inspiration pour sa collection.

LV firsrAlyeth (3 ans), source photo : Louis Vuitton

magicien d'ozLe Magicien d’Oz (film, 1939), copyright : Warnerbros

Le traitement volontaire du noir&blanc pour les jeunes égéries souligne le monde de l’enfance, teinté d’innocence, sans distinction de croyances, religions, couleurs ou même de division sociale des genres.

Le chemin à travers l’enfance va se construire avec Leo James David (7 ans) et mener jusqu’à l’adolescence avec Evan Rosado (12 ans) et Luke Prael (16 ans). Leur vision du monde est ici plus mature, sans pour autant occulter leurs rêves, qui leur permettront de construire leur avenir. Les rêves ne s’éteignent pas après l’enfance, c’est du moins ce que suppose cette campagne. Ils demeurent indispensables à cette génération devenue adulte peu à peu avec le temps.

LV 2Leo James David (7 ans), source photo : Louis Vuitton

LV 1Luke Prael (16 ans), source photo : Louis Vuitton

Retrouvez l’article abordant le deuxième chapitre de la campagne Louis Vuitton men SS19 très prochainement ! Stay tuned !

Source article : Louis Vuitton

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s